Mes reformes passees et a venir amputent chaque fois un brin plus les pensions issues des regimes obligatoires.

Tout complement est bon a prendre.

Ca se degrade De surcroit en plus vite. Alors que dans les annees 2000 un cadre etait assure de partir a la retraite avec une pension egale a 75 % de son soir salaire, il ne saura plus pretendre qu’a 62 % en 2020 et 56 % en 2040, par rapport aux estimations du Conseil d’orientation des retraites. “Cette erosion resulte de la conjonction de plusieurs evolutions qui touchent les regimes complementaires (Agirc, Arrco)”, commente Pascale Gauthier, associee du cabinet Novelvy. Tout d’abord, a cotisation egale, le salarie du secteur prive obtient moins de points de retraite. Une situation qui resulte du fait qu’une part des cotisations ne produit plus de points. Ensuite, a nombre de points egal, la pension diminue du fait de revalorisations moindres ou de un gel.

L’allongement de la duree de cotisation important Afin de obtenir le taux enormement reduit egalement l’opportunite de beneficier d’une surcote et donc de la pension superieure Afin de avoir travaille plus un moment. De 37,5 ans de cotisations, on reste passe a 40 et a 41 annees et 3 mois. Pour les Francais nes en 1961, 1962 et 1963, votre est meme 42 ans et pour ceux nes apres 1973, 43 ans (voir tableau). Enfin, l’entree plus tardive dans le quotidien active reduit le temps de cotisation et donc le nombre de points acquis. Elle pourra meme generer une decote avec rapport a une pension a taux plein.

Pour maintenir un niveau de vie a la retraite equivalent a celui qu’ils avaient Sur le marche, les Francais vont devoir valoriser votre a quoi ils ont droit, epargner davantage et se montrer imaginatifs. Nos pistes !

1. Exercer a la retraite une activite technique remuneree

J’ai loi a progressivement leve les contraintes. Vous pouvez a Notre retraite percevoir un salaire sans limite de montant et contraintes particulieres. Notre salaire single parent match application percu ne produira toutefois aucun droits supplementaires et sera soumis aux cotisations. “la reponse optimale consiste a travailler sous votre nouvelle statut que celui de salarie, car i§a permet de cotiser dans un nouveau regime de retraite qui generera, lui, des droits et donc un complement de retraite”, suggere Pascale Gauthier. Alternative a la poursuite du boulot apres l’age legal de depart en retraite : le cumul emploi-retraite est souvent plus avantageux. Prenons un salarie ne en 1953. Le montant de sa retraite sera de 29 967 euros s’il part le 1er octobre 2014 ainsi que 34 806 euros s’il part le 1er janvier 2019, soit un differentiel de 373 euros (+ 16 %). “Cela a interet a cumuler”, a calcule Pascale Gauthier, auteur une simulation. Attention cependant si votre emploi lors une retraite n’est pas assure pour longtemps, car vous risqueriez de vous retrouver avec des pensions reduites jusqu’a la fin de ce vie.

2. Opter pour une retraite progressive

Si vous travaillez a temps libre partiel, si vous avez 60 annees et le nombre de trimestres requis, vous pouvez, depuis le 1er fevrier, continuer de bosser et percevoir une partie de ce pension retraite. Quand vous partirez, le montant total percu sera superieur, car vous aurez pendant une telle periode accumule des droits a la retraite.

3. Passer au crible ses releves de carriere

Votre retraite dependra des cotisations versees pendant votre vie active. Pour etre sur de ne perdre pas de de ces droits, passez en revue les “releves de situation”, qui seront desormais envoyes l’ensemble des cinq annees. Arme de vos bulletins de salaire si vous etes salarie, ou de l’etat de vos cotisations si vous etes non salarie, verifiez que tous vos versements ont bien ete retourne en compte. Mes erreurs sont loin de devenir exceptionnelles : mauvaise identification, periodes non ou mal repertoriees, surtout si vous avez change d’employeur ou de statut, trimestres non valides aussi que vous avez cotise regulierement. Des que vous depistez une des erreurs, faites-la rectifier rapidement : c’est plus facile de le faire a chaud que d’attendre la veille du commencement a Notre retraite. Modi?le : Frederic a decouvert que 2 trimestres n’etaient gui?re valides l’annee ou il a change d’employeur. S’il n’etait jamais intervenu, i§a l’aurait oblige a bosser deux mois De surcroi®t pour avoir une retraite sans minoration, ou a perdre 1,25 % de sa retraite d’origine.

4. Racheter des trimestres au bon moment

Le rachat de trimestres reste une bonne operation pour nos gens qui souhaitent partir avant l’age du taux plein (entre 65 et 67 ans selon les generations) aussi qu’elles n’ont gui?re l’ensemble des trimestres necessaires. Il permet de receptionner une retraite sans minoration ou d’attenuer ces minorations. L’integralite des assures, qu’ils cotisent au cure general ou au cure des independants, ont la possibilite de racheter jusqu’a 12 trimestres Afin de annees incompletes ou d’etudes. Les sommes a debourser ne sont nullement indolores, puisqu’il va falloir payer, a 60 ans, 4 411 euros via trimestre.

5. Adherer si besoin a la CFE en cas d’expatriation

Jusqu’ici, ces retraites sont determinees en prenant en compte des droits acquis au cure general et, pour ceux qui ont une activite non salariee, ceux du regime social des independants (RSI). Un individu qui possi?de mene de front deux carrieres peut donc se retrouver avec une pension versee par le regime d’origine et une autre versee par le RSI, chacune etant calculee en fonction des durees de cotisation respectives. Rendu : “Notre retraite globale va etre superieure au plafond prevu par chacun de ces regimes”, eclaire Olivier Darnault. Cette situation ne va toutefois gui?re durer : a compter de 2017 au prochainement (la date est fixee par decret), les durees de cotisation des 2 regimes seront fusionnees et vous ne pourrez pas obtenir une retraite superieure a la moitie du plafond une Securite sociale, soit 18 774 euros, quelle que soit l’importance des droits acquis en deux regimes. “Ca penalisera des personnes qui ont cotise a ces deux regimes Afin de un total qui depasse le nombre de trimestres requis”, previent Marc Darnault. La solution ? Liquider toutes vos droits avant que la reforme n’entre en vigueur !

Post a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *